Anesthésie locale potentialisée / Sédation

Télécharger la feuille d'information ici : 

Anesthésie locale potentialisée (ALP)

L'anesthésie locale potentialisée est l'association d'une anesthésie locale, le plus souvent faite par le chirurgien, à laquelle nous associons des anesthésiques par voie intraveineuse qui vont amplifier les effets de l'anesthésie locale. Cette anesthésie complémentaire peut réaliser une sédation. 
Exemple : chirurgie ophtalmologique, pose de chambre implantable,...

Sédation

La sédation consiste en l'utilisation de médicaments anesthésiques à des doses plus faibles pour que vous soyez relaxés, détendus sans être sous anesthésie générale profonde. 

Il est possible avec cette anesthésie, que vous ayez envie de dormir, des souvenirs plus ou moins marqués de l'intervention.
Avec cette anesthésie, nous pouvons souvent interagir. Cette anesthésie se fait la plupart du temps par la perfusion. nous pouvons y associer des techniques d'hypnose.

Qui réalise cette anesthésie?

L'anesthésie générale sera réalisée par le médecin anesthésiste que vous aurez vu en consultation ou par un de ses confrères. Vous pourrez être pris en charge par un des IADE de notre équipe en collaboration avec l'anesthésiste responsable de votre anesthésie.

Ces 2 techniques d'anesthésie sont à ce jour très sures, néanmoins, il y a toujours un risque faible d'effets indésirables ou de complications. Ces risques sont plus fréquents chez les personnes agées, les fumeurs, les patients diabétiques, en surpoids, et ceux présentant une altération importante de la fonction d'organes ( coeur, poumon, rein, foie, ...)

Quels sont les effets indésirables liés à cette anesthésie ?

Les risques sont moindres qu'avec une anesthésie générale. Mais, si la sédation est importante, les risques deviennent proches de ceux d'une anesthésie générale.